Vous êtes ici

Un nouveau sursis pour l’aide « embauche PME » !

Compte tenu de son succès, l’octroi de la prime « embauche PME » se poursuivra durant l’année 2017.

Dans le cadre du plan d’urgence pour l’emploi mis en place par le gouvernement, une prime baptisée aide « embauche PME » a vu le jour en début d’année. Un coup de pouce, d’un montant de 4 000 € maximum, qui devait prendre fin au 31 décembre 2016.

Rappel : cette subvention s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés qui recrutent, en contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée d’au moins 6 mois notamment, un employé dont la rémunération n’excède pas 1,3 Smic, c’est-à-dire 1 906,65 euros brut par mois pour 35 heures par semaine.

Les employeurs se sont rapidement laissés séduire par cette nouvelle prime. En effet, pas moins de 8 000 demandes avaient été enregistrées par l’Agence de services et de paiement dans les 10 premiers jours d’existence de l’aide. Un chiffre qui, selon le ministère du Travail, s’établit aujourd’hui à plus de 825 000 demandes, les 2/3 d’entre elles concernant des recrutements en contrat à durée indéterminée.

Aussi, considérant que cette prime constitue « un vrai levier de développement d’emploi durable », le gouvernement a opté, contrairement à ce qu’il avait initialement prévu, pour sa prorogation en 2017. Une décision qui ne pourra que satisfaire les employeurs !

Précision : si le gouvernement a d’ores et déjà acté financièrement la prorogation de l’aide « embauche PME » dans le projet de loi de finances, l’application effective de cette mesure reste néanmoins subordonnée à la publication d’un décret.

Source : http://business.lesechos.fr

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com