Vous êtes ici

Une belle fête au Cavilam

Venus apprendre le français à Vichy, les étudiants ont offert un spectacle de deux heures à leurs camarades du monde entier. Chant, danse et arts martiaux traditionnels se sont entremêlés dans une salle bondée.

soiree cavilam vichy

Une salle pleine à craquer, plus de 150 drapeaux suspendus, une scène face à près de 300 spectateurs faisant résonner des langues de tous les continents. Deux fois par an, un grand rassemblement est organisé au sein du Cavilam Alliance française à Vichy.

La « grande soirée internationale » est l’occasion pour les stagiaires de l’établissement venus du monde entier de dévoiler un pan de leur culture à leurs camarades étrangers de manière artistique.

Chants traditionnels, danses folkloriques, arts martiaux, toutes les dimensions sont explorées par ces étudiants qui se succèdent sur scène dans une ambiance festive. Regards croisés de la culture des uns vue par les autres.

À propos de la Corée du Nord et de la Corée du Sud :

Spectacle de chants coréens avec voix et guitare.
« J’ai trouvé que le spectacle proposé par les Sud-Coréens avec les Nord-Coréens était très beau. Ce sont deux pays en conflit et pourtant ils se sont réunis pour chanter ensemble. Je ne connais pas du tout la culture nord-coréenne, ni ce qu’ils ont chanté. Et sur leur tenue, ils sont très formels je trouve par rapport à nous, au Mexique. »

À propos du Mexique :
Spectacle de chants et danses avec les Brésiliens venus se mêler aux Mexicains sur scène. Les « Viva Mexico ! » ont fusé.
« J’aime bien la culture mexicaine. Je communique bien avec un de mes amis qui vient de ce pays.
En fait, nos cultures ne sont pas vraiment différentes. J’adore leur côté fêtard ! Par contre, nos danses sont très différentes. Nous, c’est plus avec les mains en l’air et sûrement un peu plus calme. »

À propos de la Malaisie :

Spectacle de danses et d’arts martiaux traditionnels.

« C’était vraiment magnifique leur danse et leur manière de se battre ! C’est la première fois que je découvrais ce genre de combats. J’ai fait du taekwondo et j’ai trouvé que cela ressemblait beaucoup à ça.
C’était merveilleux de pouvoir voir leur culture, que je ne connaissais pas du tout, à travers ce genre de prestation. »

À propos des deux Corée, du Brésil et de l’Angola :

« Le rapprochement entre la Corée du Nord et la Corée du Sud était très touchant. Je n’avais jamais vu ces deux pays se réunir, témoigne Damia. »

« J’ai reconnu les chansons brésiliennes car ce sont les mêmes que dans le jeu vidéo FIFA, plaisante Syafi. »

« Je ne connaissais pas la culture de l’Angola, admet Sarah, mais j’ai eu la chair de poule quand il a chanté Hallelujah dans sa langue. »

Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com