Vous êtes ici

L’Insee a scruté l’influence clermontoise sur le Pays vichyssois

L’Insee Auvergne vient de publier une enquête sur le pays de Vichy-Auvergne. Il attire les retraités, c’est connu, mais aussi les jeunes familles avec enfants.

Dans le langage Insee, on parle de « métropolisation clermontoise ». Rien d'effrayant, c'est juste ce que beaucoup d'habitants de la zone d'influence vichyssoise vivent tous les jours. Quand on habite Gannat ou Randan, on regarde de plus en plus facilement vers le sud que vers le nord.

C'est cette évolution que l'Insee Auvergne « photographie » dans Les Dossiers n°33 (mars 2012), consacré au Pays de Vichy-Auvergne. Soit 157.600 habitants, principalement dans l'Allier mais aussi dans le Puy-de-Dôme (autour d'Aigueperse, Randan et Maringues).

L'Insee note « une réelle progression de l'influence clermontoise au détriment de la métropole vichysoisse. » Cette dernière « occupe une position prépondérante mais non hégémonique. » L'influence de Clermont au sud y est pour beaucoup, évidemment. Mais le dynamisme des pôles des Varennes, Saint-Pourçain, Gannat et Lapalisse entretient aussi cet effet.

En savoir plus

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com