Vous êtes ici

Vichy en 2030 vue par des collégiens : « Trois fois plus grande, avec plein de gratte-ciels et des robots en ville »

À quoi ressemblera Vichy en 2030 ? Tout comme les Vichyssois, qui avaient pu répondre à cette question en début d'année dans le cadre d'une grande consultation citoyenne, des élèves du collège des Célestins se sont projetés dans l'avenir et ont donné leur vision du futur visage de la ville thermale. Morceaux choisis. 

vichy 2030

Quel visage ?

Pour les collégiens, Vichy 2030 a radicalement changé de volume. Elle a multiplié sa taille par trois par rapport à 2018. C'est aussi une ville qui a gagné en hauteur de manière vertigineuse : des gratte-ciels sont construits un peu partout pour loger toujours plus de personnes. Des élèves imaginent également des bâtiments de forme cubique, avec peu de végétation autour. 

Vichy est organisée en plusieurs quartiers : l'un est luxueux (autour de l'opera), un autre est écologique (avec panneaux solaires et éoliennes),  un troisième est composée de résidences intergénérationnelles, et un dernier est interreligieux, avec une église, une mosquée et une synagogue. 

La ville est par ailleurs couverte par un dôme géant, dont on accède au somment par un ascenseur central. Le niveau de l'Allier, lui, est monté très haut. De grosses inondations sont désormais à craindre en cas d'intempéries.

Quel modèle économique ? 

Même si la ville a changé d'ère, les monuments historiques tels que les thermes, l'opera ou les églises continuent d'attirer de très nombreux touristes. Vichy vit aussi du cinéma : un studio de tournage a ouvert et des films sont tournés dans la ville. Toujours plus dynamique, la cité s'est aussi enrichie d'un zoo et d'une base spatiale. 

Quel modèle politique ?

Pour les collégiens, l'avenir est à un rapprochement croissant entre Vichy et Clermont-Ferrand. Des tunnels et des passerelles permettent d'ailleurs de relier les deux villes entre elles. Les transports doux sont devenus rois dans la ville thermale : la voiture n'est presque plus utilisée en ville.  Plus que jamais territoire à énergie positive, Vichy est dotée de maisons écologiques et modernes.   

Quel type d'habitants ? 

Les Vichyssois sont actifs : ils travaillents beaucoup et se déplacent énormément. Ils sont également bilingues, maîtrisant parfaitement l'anglais. Des collégiens anticipent également un rajeunissement de la ville, grâce à l'ouverture d'une université d'informatique et à la création d'une école de « youtubers ». 

maire et collegiens vichy

Les collégiens entourent ici le maire de Vichy dans le hall de l'Hôtel de Ville

Quelles technologies ?

Pour les jeunes collégiens, en 2030, la plupart des Vichyssois auront des maisons connectées. Les voitures, elles, sont auto-navigables et n'ont plus besoin de conducteurs. Les automobiles ont été remplacées par des tramways et téléphériques. Il y a aussi une ligne de métro sous la rue de Paris. Des drones survolent la ville et sont de plus en plus présents dans la vie de tous les jours.
Un nouveau moyen de communication est inventé : des tuyaux en plexiglas accrochés aux arbres permettent de faire circuler des bouts de papier sur lesquels sont écrits des messages. Cela remplace les SMS et limite la circulation des ondes. Enfin, dans des magasins, certains vendeurs sont remplacés par des robots.

Quels loisirs ?

Riche de nouvelles technologies, Vichy en 2030 accueille aussi beaucoup de nouveaux touristes venus du monde entier. L'offre sportive se développe avec la création de salles supplémentaires de tennis, foot, basket et natation. Une grande salle d'athlétisme est construite. 


Ce qu'en pense le maire. Pour Frédéric Aguilera, maire de Vichy, bien des perspectives évoquées par les collégiens sont loin d'être fantaisistes. C'est le cas des perspectives imaginées en terme d'emploi, de transport et d'écologie, qui sont déjà des enjeux majeurs dans le projet d'agglomération. Le maire s'est en outre dit heureux de voir l'intérêt que ces jeunes portent à l'avenir de la ville.
 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com