Vous êtes ici

Quarante bougies pour le CREPS de Vichy

Une expo, une foule d’anciens perdus au milieu des VIP… et même un médaillé d’or aux Jeux Paralympiques, Charles Rozoy. Le CREPS a fêté ses 40 ans en
grandes pompes. Des forces, le CREPS en a. Celle de son histoire, représentée vendredi par les cinq directeurs présents : Jean Forestier, Jean-Marc Lapierre, Bernard Grunwald, Claude Rigaud, et l’actuelle, Catherine Roncier, pour qui « cette histoire a une continuité, une permanence qui donne une certaine âme à cet endroit ».
Mais aussi l’attachement des collectivités. Gabriel Maquin, pour la Ville de Vichy et Jean-Michel Guerre, pour Vichy Val d'Allier, se sont succédé pour rappeler l’importance du CREPS au sein du territoire. « Et le grand rôle qu’il a à jouer dans la dynamique métropolitaine », selon ce dernier.
Et puis il y a les forces vives. Représentées vendredi par les neuf jeunes du pôle France natation handisports, qui ont été présentés aux nombreux VIP présents. À cette occasion, Charles Rozoy, médaillé d’or aux Jeux Paralympiques de Londres en 100 m brasse, est devenu leur parrain. Il fallait voir leurs regards pétiller en lorgnant le bout de métal, et sentir leur motivation sous les conseils du champion, pour se rendre compte que le CREPS aura encore des succès dans le futur.

Source : La Montagne

Accéder à la fiche du CREPS

Voir le reportage de France3 Auvergne

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com