Ligier va produire une voiture électrique

Publié le 14/01/2021
Ligier quadricycle

Employant 400 personnes sur ses deux sites de production français, dont 220 au siège historique d’Abrest près de Vichy, Ligier investit 19 millions d’euros pour produire d’ici 2022 une voiture électrique. 3 questions à François Ligier, PDG du groupe.

En quoi consiste ce projet de produire d’ici l’an prochain une voiture électrique ?

Le groupe répond à 3 axes de développement stratégiques : baisser la pollution des moteurs thermiques, développer une gamme de véhicules électriques et moderniser notre outil industriel, afin d’optimiser nos infrastructures et équipements, en termes d’efficacité de production et de performance environnementale. Nous faisons partie des lauréats de décembre 2020 des fonds de modernisation automobile dans le cadre du plan France Relance.

Avec ce modèle électrique, la clientèle visée est large, en plus des jeunes urbains ou des sexagénaires déjà utilisateurs du modèle thermique, avec tous ceux qui, par choix ou contrainte, ne disposent pas de permis de conduire et qui ont besoin de se déplacer.

Après un chiffre d’affaires de 156 M€ en 2019, nous espérons atteindre 200 M€ en 2023.

 

Vous produisiez déjà des véhicules électriques, mais plus destinés aux professionnels. Où en est ce marché ?

Nous avons en effet réalisé depuis quelques années déjà des véhicules à 4 et 3 roues qui connaissent un grand succès auprès du groupe La Poste, notamment en France, Belgique et Italie. Nous ambitionnons de développer ce marché sur d’autres pays, électrifier les parcs utilisateurs, et répondre aux besoins en constante évolution de livraison de courrier et de colis. Cette branche « Ligier Professional » représente aujourd’hui 20% de notre activité.

Ligier quadricycle

Le scooter 3 roues électrique de chez Ligier (Pulse 3) est équipé du système pendulaire, permettant une inclinaison du poste de conduite, dans les virages, de +/- 30°, garantissant une parfaite stabilité tant en conduite qu’à l’arrêt.

Nous produisons également des navettes autonomes conçues par Easy Mile, la EZ10, qui met au service des professionnels une flotte de véhicules sans chauffeur et 100% électriques. Comme son nom l’indique, la vocation d’EasyMile, de l’anglais Easy, « Facile » et Mile pour « Kilomètre », est de faciliter le transport de personnes, de marchandises ou la logistique sur de courtes distances.

 

Quelle est l’ambition du groupe avec ce nouveau virage électrique ?

Nous souhaitons donner le choix au consommateur et à l’utilisateur : thermique ou électrique, nous apportons avec nos innovations sur les véhicules des caractéristiques et spécificités correspondant à leurs attentes et besoins.

Ces nouveaux développements visent également à pérenniser nos implantations, favoriser une production 100% française, puisque ces véhicules sont et seront produits sur nos 2 sites nationaux à Abrest et Boufféré. Après 14.000 unités vendues en 2020, nous espérons atteindre les 20.000 en 2023.

Ligier Group

Voir la fiche de Ligier Group

Ligier Group est né du rapprochement, en 2008, de deux acteurs majeurs sur le marché européen des quadricycles légers et lourds : Ligier Automobiles et Microcar. En s’appuyant sur l’expérience sportive de haut niveau de LIGIER et sur les 30 ans d’expérience technologique de Microcar, le groupe œuvre au quotidien pour répondre à une demande spécifique, évolutive et innovante.