Vous êtes ici

Accompagner créateurs et repreneurs, le réseau Entreprendre Auvergne a soutenu 22 projets en 2017

Créé en 2004, le réseau Entreprendre Auvergne poursuit son travail d’accompagnement des créateurs ou repreneurs de PME. Avec l’emploi comme moteur.

réseau entreprendre

À la tête du réseau Entreprendre Auvergne depuis 2015, Roland Gibert (PDG de Cruzilles), passera la main en fin d’année

Le réseau Entreprendre Auvergne grandit encore. Créé en 2004 sous l’impulsion de Michel Bouyssy (l’actuel président du Medef 63), l’association regroupe aujourd’hui 135 membres, à la fois financeurs et acteurs, et s’étend encore.

D’abord concentré sur le Puy-de-Dôme et Vichy, le réseau s’étend désormais presque sur tout le territoire auvergnat, sous l’impulsion du président actuel, Roland Gibert (PDG de Cruzilles), qui vit sa troisième et dernière année de mandat.

Maillage territorial

« Je me suis attaché à renforcer ce développement territorial. Nous avons désormais Le Puy qui fonctionne bien et des contacts bien établis sur Aurillac, Montluçon et Moulins. Il est important d’être proche de tous ces bassins. Notre vocation est d’accompagner des projets de repreneurs ou créateurs d’entreprise pour créer ou préserver de l’emploi sur les territoires. Cela passe par la proximité ».

Le réseau, qui compte trois salariés basés à Clermont-Ferrand, dont sa directrice, Hélène Griveaud, propose de l’accompagnement financier (prêts d’honneur de 15.000 à 50.000 € permettant de renforcer l’accès aux prêts bancaires classiques), mais aussi humain, chaque lauréat retenu étant chapeauté par un chef d’entreprise du réseau. « Ils échangent une à deux fois par mois pendant deux ans. Il s’agit de créer un espace intime ou tout peut être dit. De l’écoute, du conseil, des alertes aussi constituent ces échanges, mais ce sont toujours les responsables de leur entreprise qui tranchent », précise Hélène Griveaud.

Et pour aller plus loin, le réseau vient de lancer un accompagnement collectif de chaque promotion, en organisant des sessions mensuelles de sensibilisation sur des sujets précis : lecture de bilan, gestion de trésorerie, relation avec sa banque, stratégie commerciale, etc.

Accompagnement individuel et collectif

« Ces séances sont suivies d’un moment d’échanges entre ces chefs d’entreprise qui peuvent comparer leurs problématiques. L’important, surtout au début, est de ne pas rester seul. »

En 2017, Entreprendre Auvergne a retenu 22 lauréats pour un total de prêts accordés d’environ 1 million d’euros. Une année record avec une nouveauté : le dispositif Booster qui permet d’accorder un nouveau prêt à un projet déjà aidé au départ par le réseau. « Ce deuxième soutien peut aller jusqu’à 100.000 €. Cela manquait dans notre dispositif », se félicite Roland Gibert.

Parce que le monde de l’entreprise reste trop méconnu à ses yeux, le réseau a lancé depuis trois ans l’opération Un jour, un entrepreneur, permettant à un étudiant de vivre la vie d’un chef d’entreprise pendant une journée. Soixante-dix étudiants ont participé en 2017. Autre nouveauté que le réseau veut pérenniser : l’accès donné à des stages de 3e pour des collégiens de quartiers difficiles qui avaient des difficultés à trouver une entreprise susceptible de les recevoir.

Autant d’initiatives destinées aussi à susciter les vocations. à l’instar de Roland Gibert lui-même, qui rappelle qu’il a repris la société Cruzilles en 2009 alors qu’il avait 55 ans. Et qu’il avait été aidé, alors, par ce réseau Entreprendre Auvergne.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com