Vous êtes ici

CONVIVIAL FOURNISSEUR EXCLUSIF DES GRILLADES LA PATATERIE

C’est dans les allées du Salon de l’agriculture 2017 qu’a été signé un important contrat entre la société Convivial, boucher auvergnat spécialisé dans les produits surgelés à base de viande de bœuf, et les restaurants La Pataterie.

convivial - la pataterie

Jean Meunier, fondateur de Convivial (18,3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016 avec 58 personnes), et Alexandre Maizoué, le dirigeant de La Pataterie, ont entériné trois ans d’exclusivité pendant lesquels toutes les grillades (steaks, faux filets, entrecôtes…) servies dans les restaurants du groupe, seront issues de Convivial. Daniel Chemelle, président de Sicaba, seul abattoir agréé pour l’abattage des Label Rouge Bœuf Charolais du Bourbonnais et partenaire historique de Convivial, avait aussi fait le déplacement.

Un contrat portant sur 25 bêtes par semaine

Ce partenariat triennal assure à l’entreprise vichyssoise la livraison de 500 tonnes de viande de bœuf par an (charolaise et limousine), soit près de 25 bêtes par semaine. Ce contrat vient concrétiser plusieurs années de travail en commun avec, notamment, une mise à la carte d’un steak de Charolais Convivial plébiscité par les consommateurs. « La Pataterie a entamé une vraie réflexion de fond autour des races à viande. Leur démarche, louable, nous permet de vivre les prochaines années avec sécurité, sérennité et confiance », affirme Jean Meunier.

Objectif 100 % de boeuf français pour La Pataterie

Après de semblables partenariats avec les filières françaises du lait et des pommes de terre, La Pataterie peut maintenant annoncer 100 % de bœuf français dans ses assiettes : « Au lieu de nous servir partout dans le monde, cela a du sens de venir nous ancrer dans nos territoires agricoles locaux. Cela répond parfaitement à notre devise du bon, des prix et de la France ! », s’est félicité Alexandre Maizoué.

Des viandes de qualité qui rassurent et fidélisent la clientèle. S’il est difficile de faire parler argent aux bouchers auvergnats, le marché avoisinerait les 2 millions d’euros. La Pataterie compte 200 restaurants et sert plus de 9 millions de repas par an. 70 % de ses produits sont issus de filières agricoles françaises.

Source : Bénédicte Rollet pour brefeco.com