Vous êtes ici

Popularité du financement participatif au service des porteurs de projets locaux

Les nouveaux médias ont changé la donne en matière de collecte de fonds. Zoom avec La Montagne (édition du 17 décembre 2014 - photo : Violaine Allirand) sur 2 initiatives locales ayant raflé la mise en 2014.

Crowdfunding, financement participatif ou encore mécénat populaire connaissent actuellement un regain d’intérêt spectaculaire. Le constat est simple : tous connectés à Internet et de plus en plus nombreux à rejoindre des communautés d’internautes.
Pourquoi ne pas utiliser ces réseaux pour créer un élan de mobilisation en vue de la défense d’une cause ou pour permettre la réalisation d’un projet ?

Wild Customs


Au mois d’octobre, la marque de guitare « made in Auvergne » basée à Creuzier-le-Vieux, Wild Customs, avait lancé une campagne de financement participatif sur le site Ulule afin de franchir une étape décisive dans le développement de sa société.
L’objectif était de 25.000 euros. Très vite, familles, amis, clients, médias et collectivités relayent l’info, si bien que l’initiative se répand comme une traînée de poudre. En trois semaines, 413 personnes contribuent, l’objectif est atteint à 124 % et ils récoltent 31.156 euros. « C’est extrêmement motivant pour les troupes, souligne Reno, graphiste. C’est un moment particulier qui nous a permis de réfléchir autrement au projet et d’aller vers une montée en gamme du produit. »
La campagne leur a permis de financer, notamment, leur exposition au Holy grail Guitar Show, à Berlin, en novembre.

Leur dessein ne s’arrête pas là. Il y a une semaine, ils livrent une guitare à Brent Hinds, du groupe Mastodon, et seront ainsi représentés sur la scène internationale. Ils pourront également participer au salon Guitares du Beffroi, à Paris, du 27 au 29 mars ainsi qu'au Music messe de Francfort, du 15 au 18 avril. Cerise sur le gâteau, leur participation au Namm Show, à Los Angeles, en janvier 2016, est confirmée. « C’est une bonne école, nous devons être à la hauteur du niveau d’engagement », précise Blez, directeur des ventes et marketing.

www.wildcustomguitars.com

La magie numérique de Whisperies

Le site collaboratif d’histoires pour enfants Whisperies, basé à Vichy, a eu recours à un crowdfunding sur le site Ulule afin de financer des goodies (objets publicitaires) et de réaliser la publication des histoires numériques sur un papier. Objectif : 7.000 euros. Le projet sera financé à 107 % avec des fonds de 7.510 euros. « Une campagne de financement participatif, c’est un investissement au quotidien, en animant et relançant les podcasts et les retours sur les réseaux sociaux, déclare Adeline Fradet, cofondatrice du site. Cela nous a permis de toucher des gens qu’on n’aurait pas côtoyés autrement. » Le site a pour vocation de permettre aux auteurs, aux illustrateurs et à quiconque en aurait envie de créer et de publier des histoires pour les enfants. Les parents et les enfants peuvent laisser des commentaires sur chacune d’elles afin de pousser leur popularité.

Au total vingt-deux histoires ont été publiées sur le site et une cinquantaine sont en cours d’exploitation. En partenariat avec le Musée de l’illustration jeunesse de Moulins, ils organisent un prix de l’illustration numérique, le premier sera remis le 21 janvier.

www.whisperies.com