Vous êtes ici

Championnats du monde : une deuxième médaille d'argent pour le Vichyssois Théo Curin

Le pensionnaire du pôle France Handisport du Creps Vichy-Auvergne a fini deuxième du 200 mètres nage libre, mercredi, à Mexico. Après l'argent du 100 mètres, il a remporté deux des cinq médailles de la délégation française. A seulement 17 ans et après une préparation tronquée à cause d'une blessure !

theo curin

Théo Curin sur la seconde marche du podium

Théo Curin a bien mérité ses vacances à Mexico. Le pensionnaire du pôle France Handisport natation, au Creps Vichy-Auvergne, vient de boucler les championnats du monde avec une deuxième médaille autour du cou. Du même métal que la première, obtenue dans la nuit de samedi à dimanche (heure française), sur 100 mètres nage libre.

Cette fois, c'est sur 200 m que Théo Curin est devenu vice-champion du monde handisport, mercredi. Toujours en nage libre. Et toujours derrière l'intouchable Brésilien Daniel Dias. Cette deuxième médaille intervient sur sa course favorite, une distance qui avait déjà vu le jeune nageur de 17 ans se distinguer lors des Jeux paralympiques de Rio, en septembre 2016, avec une belle quatrième place.

Mieux qu'à Rio

L'Amérique du Nord lui a donc davantage réussi que l'Amérique du Sud. Et pourtant, Théo Curin n'a pas préparé dans les meilleurs conditions cette compétition, initialement prévue en septembre et reportée de trois mois à cause du séisme meurtier qui venait de secouer Mexico. Le Vichyssois d'adoption s'était en effet fracturé l'humérus droit à la suité d'une chute dans la cité thermale. Blessure qui l'a éloigné des bassins plusieurs semaines.

« Au regard de sa forme du moment et du travail effectué, il y a de nombreux motifs de satisfaction. Il a bien construit sa course en maîtrisant bien son rythme durant les 100 premiers mètres. En revanche, sa deuxième moitié de course est un peu moins bonne qu’à Rio ou que lors des championnats d’Europe », a analysé, sur le site Internet HandiSport, Fabien Maltrait, son entraîneur au Pôle.

Théo Curin a remporté deux des cinq médailles de la délégation française. Il a également amélioré son record personnel et fini quatrième sur mètres nage libre, derrière le Top 3 des Jeux de Rio. Maintenant, le jeune nageur va pouvoir jouer au touriste. Avant de reprendre l'entraînement avec un apétit encore aiguisé.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com