Vous êtes ici

L'avenir du Cavilam en trois questions

Face à un contexte national défavorable, Michel Boiron, directeur du Cavilam, insiste sur la nécessité de jouer la carte de l’excellence. De nouveaux locaux pour toucher un public différent, une création pédagogique reconnue, et un label de qualité renouvelé, voici les trois atouts de l'établissement pour répondre aux enjeux des années à venir.
 
Michel Boiron, directeur du Cavilam
Michel Boiron, directeur du Cavilam
 
Attentats, état d’urgence… les stagiaires étrangers ont-ils peur de venir en France?
 
Michel Boiron : "Il y a une crainte réelle des parents et des responsables éducatifs à envoyer des groupes de jeunes dans un pays en état d’urgence. C’est une ambiance générale qui touche l’ensemble des Alliances en France. Pour utiliser une comparaison, la situation géopolitique est de même importance pour nous que les phénomènes météorologiques pour l’agriculture".  
 
Malgré ce contexte difficile, le Cavilam va s’agrandir? 
 
M.B. : "On s’accroche, on ne reste pas les bras croisés. Même si l’hébergement en famille reste notre priorité, nous essayons de toucher un nouveau public et cela passe par la réalisation d’une extension au Cavilam. Il s’agit d’un lieu de vie ouvert sur l’extérieur avec une vingtaine d’appartements et cinq salles de classes sur sept niveaux. Cette offre “premium” va accueillir des groupes de personnes avec une qualité garantie. VVA a acté l’achat du terrain, situé rue Lyautey. Aujourd’hui, le Cavilam est en train de réaliser le montage financier avec le soutien des collectivités territoriales pour assumer le coût de ce projet estimé entre 3 et 3,5 M€. Nous espérons pouvoir ouvrir cette extension en 2018. 
 
La qualité voire même l’excellence, c’est votre stratégie?
 
 M.B. : "On ne souhaite pas seulement enseigner le français, mais on veut faire vivre la France à tous nos stagiaires. En mai dernier, le Cavilam a été audité dans le cadre du renouvellement de la certification nationale « Qualité français langue étrangère ». L’association dépasse en qualité de nombreux critères mesurés (formation, enseignants, accueil et locaux). La création pédagogique est également le moteur de notre pôle d’excellence. Par exemple, nous réalisons 70 % du contenu pédagogique sur le site internet de TV 5 Monde. Une collaboration qui fêtera ses 20 ans, le 7 juillet. Faire la différence en cherchant l’excellence sur plusieurs fronts, voilà notre objectif au Cavilam ».
 
Source : lamontagne.fr