Vous êtes ici

L’agriculture montagnarde face à l’avenir

economie agricole en montagne bourbonnaise

L'agriculture montagnarde face à son avenir. Dix-sept étudiants d'AgroParisTech, accompagnés d'Hubert Cochet et d'Olivier Ducourtieux, leurs enseignants-chercheurs, ont présenté pendant plus de deux heures, salle de La Boulaire, au Mayet-de-Montagne, leur étude réalisée en avril sur l'agriculture de la Montagne bourbonnaise. Agriculteurs et élus, soit plus de soixante-dix personnes, ont assisté à la réunion et participé au débat.

economie agricole en montagne bourbonnaise

Les étudiants d’AgroParisTech ont présenté à l’aide de panneaux explicatifs, les résultats de leur enquête sur l’agriculture en Montagne bourbonnaise pendant plus d’un demi-siècle

Les futurs agronomes ont relaté les évolutions de l’agriculture de la région depuis les années soixante. Alors que les nombreuses petites fermes disparaissaient avec les départs des jeunes vers les villes, les métairies de 30 à 60 ha ont lentement muté : passage au fermage, abandon de la traction animale pour les tracteurs.
Avec l’extension des surfaces et la main d’oeuvre qui devient rare, les fermes se spécialisent dans l’élevage bovin pour l’exportation de broutards vers l’Italie.
Les cultures régressent faisant place aux prairies ou aux plantations de résineux dont le douglas.
Face à la baisse relative des prix de la viande, l’agrandissement des exploitations se poursuit pour maintenir les revenus, tandis que disparaissent les fermes les plus petites. Des investissements dans de nouveaux bâtiments (stabulations), des équipements et de nouvelles pratiques (ensilage, enrubannage, etc.) surgissent.
Les étudiants ont présenté le fonctionnement technique et les performances économiques d’une quinzaine d’exploitations sur les moins de 300 que totalise aujourd’hui la Montagne bourbonnaise.

Pour s’installer, les jeunes agriculteurs reprennent parfois l’exploitation parentale ou s’engagent dans la production des fromages de chèvres, de veaux de lait et le maraîchage.

Le débat, passionné, a porté sur l’avenir de l’agriculture. La question a été posée : quels projets agricoles permettraient-ils de maintenir une activité économique et un tissu social dans la Montagne bourbonnaise ?
Les étudiants d’AgroParisTech vont se consacrer, dans les prochaines semaines, à l’étude de ces opportunités.

Source : La Montagne (15 mai 2018)

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com