Vous êtes ici

Les créations d’entreprises progressent : +7% en 2017

Selon un rapport publié par l’INSEE le 30 janvier dernier, ce sont 591 000 entreprises qui ont été créées en France au cours de l’année 2017, soit 7% de plus qu’en 2016. Un chiffre encore jamais atteint depuis 2010. Décryptage.

hausse creation entreprises

Les micro-entreprises en hausse

En 2017, la France a connu une forte progression du nombre de créations d’entreprises avec +7% par rapport à l’an passé soit 591 000 immatriculations enregistrées. Des chiffres records, jusque-là jamais atteints depuis 2010.

Le nombre de micro-entreprises a progressé de 9% suivies des entreprises individuelles classiques (+6%) et des sociétés (+5%).

Le secteur des “activités spécialisées, scientifiques et techniques” connaît la plus forte progression (+14%) avec 12 600 créations de plus qu’en 2016. Des données que l’INSEE explique :  “Il est le premier contributeur à la hausse globale, du fait notamment des activités de conseil sous le régime du micro-entrepreneur. Il devient ainsi le plus important en nombre de créations d’entreprises, devant le commerce (99 000 créations) qui occupait la première place depuis le début des années 2000.

Des créateurs d’entreprises de plus en plus jeunes

D’après les chiffres de l’INSEE, plus de 37% des créateurs d’entreprises individuelles ont moins de 30 ans. Les jeunes, étant parfois confrontés à des secteurs saturés et à la réticence des employeurs à recruter de jeunes diplômés, éprouvent de grosses difficultés à décrocher un poste : 1 jeune de moins de 25 ans sur 4 serait sans emploi en France (chiffres Eurostat mars 2017). Certains préfèrent s’orienter vers la création de leur propre entreprise. L’opportunité pour eux de pouvoir présenter une première expérience professionnelle, de continuer à développer leur réseau et d’assouvir leur désir d’être indépendant.
La part des femmes entrepreneures reste stable et avoisine les 40%.

Les sociétés par actions simplifiées : un statut plébiscité

D’après l’INSEE, “les SAS représentent 60 % des créations de sociétés en 2017, après 56 % en 2016, 48 % en 2015 et 39 % en 2014. Au sein de cette catégorie juridique, la hausse est surtout due aux SAS à associé unique ou unipersonnelles (37 % des sociétés créées en 2017, après 33 % en 2016 et 27 % en 2015). Elles atteignent ainsi leur plus haut niveau depuis dix ans (72 500 créations en 2017).

Les SARL, quant à elles, continuent de voir leurs chiffres à la baisse : elles ne représentent que 36% sur le total des sociétés créées en 2017 (alors qu’elles étaient majoritaires en 2014 (57%)).

Une progression quasi-générale en France

Les créations d’entreprises en 2017 accroissent dans toutes les régions françaises, à l’exception de la Guyane et de la Martinique. Sur le podium, c’est l’Ile-de-France qui comptabilise le plus d’immatriculations : selon l’INSEE, “elle contribue pour près de la moitié à l’augmentation globale (+ 16 300 créations, soit une hausse de 10 % par rapport à 2016).”

L’Auvergne-Rhône-Alpes n’est pas en reste puisqu’elle figure dans le top 3 des régions en nette progression avec +8% de créations derrière Mayotte (+16%) et la Nouvelle-Aquitaine.

Source : INSEE Chiffres 30 janvier 2018

Source : https://lejournaldeleco.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com