Vous êtes ici

LAURENT WAUQUIEZ LANCE UN PLAN POUR SAUVER LES PETITES LIGNES FERREES

Une fois de plus, le président du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes se positionne comme le pompier de services pour éteindre les incendies qui se déclarent çà et là dans la nouvelle Région.

Laurent Wauquiez lance un plan pour sauver les petites lignes ferrées

Laurent Wauquiez, Patrick Mignola, vice-président d'Auvergne-Rhône-Alpes en charge des Transports, et Gilles Cheval, directeur régional de SNCF Réseau. / JFB

Cette fois, il vient d'annoncer un plan de sauvetage pour défendre plus de 1.000 kilomètres de lignes de chemin de fer menacées de fermeture, faute d'entretien, ce qui ne représente pas moins du quart du réseau.

Un effort financier conjoint

Un entretien dont le coût a été évalué à 264 millions d'euros. « C'est une véritable bombe à retardement dont nous avons hérité, avec des fermetures annoncées de lignes telles que Lyon-Bourg-en-Bresse ou Firminy-Saint-Etienne », constate Laurent Wauquiez. Moyennant quoi il est parti à la conquête de budgets complémentaires. « Le Conseil régional portera son effort de 86 à 111 millions d'euros alors que SNCF Réseau augmentera ses efforts de 13 à 38 millions d'euros et l'Etat de 40 à 50 millions d'euros. »

Des routes fermées

830 kilomètres de voies ferrées seront « sauvés » de la fermeture, en fonction du niveau de la menace et de leur fréquentation. Car des arbitrages ont dû avoir lieu. Ainsi, les lignes Boën Thiers et Saint-Claude Oyonnax seront fermées et livrées à la route. Elles auraient coûté respectivement 43 et 8 millions d'euros de travaux pour des fréquentations quotidiennes de 30 voyageurs et moins.

"Nous allons embaucher et faire appel aux entreprises régionales de sous-traitance"

Pour sa part, SNCF Réseau va adapter son outil de travail : « Nous allons embaucher et faire appel aux entreprises régionales de sous-traitance », a annoncé Gille Cheval, directeur régional Auvergne-Rhône-Alpes de SNCF Réseau.

Source : www.brefeco.com / Jean-François Belanger