Vous êtes ici

Convention entre les biosites d'Auvergne

Le Naturopôle de Saint-Bonnet-de-Rochefort, le Bioparc de Vichy Hauterive et le Biopôle Clermont-Limagne ont signé une convention de partenariat à Vichy.

convention biosites Auvergne

Les représentants des trois sites étaient à Vichy le 26 février, pour officialiser la démarche en présence de Claude Malhuret, avec sa casquette de président du pôle métropolitain, et de Brice Hortefeux, vice-président de la région Auvergne Rhône-Alpes

Une soixantaine d’entreprises et près de 1.800 emplois au total pour une stratégie commune

Ils sont trois et ont décidé de faire, à présent, le chemin main dans la main. « Nous avons de belles choses à faire et une belle page d'avenir à écrire », a lancé Philippe Laurent, créateur du Naturopôle Nutrition Santé de Saint-Bonnet-de-Rochefort, en partenariat avec les collectivités locales, notamment la petite commune de Saint-Bonnet (663 habitants).

Cette étape importante, « mais pas non plus révolutionnaire », a prévenu le conseiller régional Brice Hortefeux, c'est la signature d'une convention de partenariat entre le Biopôle Clermont-Limagne, le Bioparc Vichy-Hauterive et le Naturopôle. « L'objectif est d'améliorer l'efficacité de nos démarches respectives », a expliqué Jacques Mizoule, président du syndicat mixte ouvert Biopôle Clermont Limagne, de loin le plus important des trois sites. « Avoir une plus grande visibilité » mais aussi « mieux travailler en réseau » doit permettre « de renforcer l'attractivité des trois sites et permettre d'attirer de nouvelles activités ».

Chaque site va rester autonome, pour l'instant, et un comité de pilotage doit animer cette collaboration : site internet, logo commun, nouveau nom, présence commune dans des salons, prospection commune, synergie entre entreprises, etc. Le souhait est également d'être plus fort et visible dans le cadre de la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes, en s'appuyant sur la volonté politique de créer un axe métropolitain entre Vichy, Clermont et Issoire.

Etre visible dans la grande région

« C'est un événement important dans la construction du pôle métropolitain, a salué Claude Malhuret, maire de Vichy, qui parlait avec sa casquette de président de ce pôle Clermont Vichy Auvergne. Il se construit à travers divers projets et le domaine économique fait partie des enjeux importants. » Pour Jacques Mizoule c'est même « l'un des premiers projets économiques concrets qui avance ».

« Ce rapprochement était inévitable avec la grande région, a insisté Joseph Gaillard, vice-président de l'agglo Vichy Val d'Allier, gestionnaire du Bioparc d'Hauterive. Nous avons l'obligation d'être mieux visibles au niveau de la région et même au niveau international. »

Si la région Auvergne Rhône-Alpes n'est pas directement active dans le rapprochement des sites, Brice Hortefeux était à Vichy pour apporter son soutien à la démarche soulignant que « les secteurs de la santé et des sciences de la vie offrent de belles perspectives » à l'Auvergne. « J'imagine que la région ne va pas tarder à être sollicitée, notamment sur l'immobilier locatif, a-t-il précisé. Et la région répondra présent. »

biosites en Auvergne