Vous êtes ici

Cuzco Animatronics réanime les dinosaures

Les carnets économiques du territoire

‘’Un jour, je proposerai des dinosaures animatroniques aux musées et aux parcs d'attractions’’, cette phrase, Pierre Colmain la prononce à la sortie du film Jurassic Park en 1993 devant ses amis… Aujourd’hui à la tête de la société Cuzco Animatronics avec son associée Isabelle Monier, il réalise des robots animés de dinosaures, grandeur nature, pour les plus grands parcs d’attractions et cinémas. Une société vichyssoise en pleine expansion.

dinosaures à Vichy

Lorsque le film Jurassic Park de Steven Spielberg sort en 1993 sur les écrans français, Pierre Colmain a 15 ans et déjà de longues années de passion pour le monde paléontologique et les dinosaures : ‘’Gamin j’adorais les dinosaures et comme beaucoup de vichyssois je suis allé faire des fouilles à Rhinopolis à Gannat. La durée des études et le peu de débouchés dans ce secteur m’ont découragé à devenir paléontologue. Mais quand on est passionné par les dinosaures, ils sont toujours là et reviennent à un moment donné sur le devant de la scène’’ confie le chef d’entreprise. Après un arrêt de ses études à 17 ans, le jeune homme autodidacte ouvre sa première entreprise à 21 ans, sous la forme d’un site de vente de minéraux et fossiles en ligne, baptisé Paleofree. Une première société avant de créer en 2005 une boîte d’import multi-produits. A moins de 30 ans, Pierre Colmain sait ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas : ‘’Je fais partie de ces gens qui supportent mal les ordres, alors c’était naturel de devenir indépendant. Je pense être fait pour le management, c’est une autre façon d’être créatif. Dans le business, au fur et à mesure, on est obligé de se blinder pour perdurer. Pour être chef d’entreprise, il faut les dents longues et les nerfs solides’’ confie-t-il avec recul. En 2010, il vend cette société pour se consacrer, comme il l’avait prédit, à sa passion : les dinosaures. Grâce à une technologie améliorée et des coûts moindres, le marché des animatronics devient, à cette époque, plus accessible : ‘’J’ai toujours été un aficionado des marchés de niches et comme là c’était lié à ma passion, nous avons créé en 2013 la SARL’’.

Création de concepts, univers et animations

Faire revivre des dinos, voici le défi que se lance alors Pierre Colmain à travers la mécatronique, c’est-à-dire l’élaboration de créatures animées ou robotisées possédant généralement une peau en latex et des mécanismes électroniques internes, dirigés à distance. Il entraîne dans cette aventure son associée Isabelle Monier qu’il a convertie à ce monde à part. Formée comme responsable d’exploitation des transports et à la comptabilité, cette dernière est associée dans la société Cuzco Animatronics. Leur but, concevoir des robots animés grandeur nature sur la base de recherches scientifiques récentes. Mais aujourd’hui leur catalogue est bien plus vaste : costumes avec caméra intégrée, moulages de squelettes, fabrication ou vente de plantes anciennes, conception de plans, agencement de décors ou consulting et études d’animations. ‘’Nous créons des concepts, des univers, des animations sur-mesure pour chaque client. Nous travaillons à l’international et également avec des cosplayers parisiens pour les animations. Nous disposons à titre personnel deux véhicules calqués sur l’univers Jurassic Park’’.

Un savoir-faire qu’ils sont les seuls à maîtriser en France et qui leur a valu récemment la reconnaissance de grands noms comme Europacorp, la marque de Luc Besson, Universal ou Pathé qui les ont fait travailler. Un de leurs costumes a aussi permis de faire une belle frousse à un des chroniqueurs de l’émission Touche pas à mon poste, présentée par Cyril Hanouna sur la chaine D8. ‘’Aujourd’hui les clients viennent à nous grâce à notre renommée. En 2013 on avait un euro dans les caisses, en 2014, un costume, en 2015 deux costumes et deux véhicules. Le marché est exponentiel’’ se félicite le chef d’entreprise, qui, comme son associée ne se verse encore aucun salaire : ‘’Nous préférons payer à leur juste valeur ceux qui travaillent pour nous, lors des journées d’animations par exemple. Il est difficile de porter toute la journée un costume de dinosaure qui pèse 25 kg, nous voulons être reconnus comme des gens qui traitent bien leurs collaborateurs’’.

De nouvelles prouesses technologiques

Forte de ce début de notoriété, la société vichyssoise continue de se projeter dans un avenir innovant. Aux côtés des costumes de Tyrex et Raptor, se dresse désormais un bébé Tyrex. Un bébé Tricératops est en cours de développement, nouvelle génération de robot autonome qui peut suivre un porteur de balise. Une prouesse technologique sans fil qui nécessite des heures de travail et de câblage : ‘’Un stagiaire ingénieur en mécatronique doit arriver courant 2016 afin de nous aider à développer les robots autonomes. Il sera là pendant 6 mois et nous espérons aussi accueillir, pourquoi pas ensuite, un autre stagiaire spécialisé dans le câblage’’, précise Pierre Colmain. Pour aller au bout de ses rêves, ce dernier envisage aussi la création d’un rassemblement de passionnés, autour d’une convention vichyssoise entièrement dédiée aux dinosaures.

Cette année, l’entreprise vichyssoise va implanter des dinosaures pour la saison 2016 de Vulcania. Une consécration qui vient récompenser les efforts d’un môme passionné, d’un homme convaincu, de professionnels tenaces et d’associés précurseurs sur le marché. Pour des parcs d’attraction, des cinémas, des centres commerciaux, conventions ou même des clients fortunés, les robots dinosaures ont un bel avenir devant eux et Cuzco Animatronics avec eux.

 

CUZCO ANIMATRONICS – RED DEER FRANCE

55 -57 rue d’Alsace - 03200 Vichy – FRANCE

Mail : cuzcoanimatronics@gmail.com

Tél : 07 86 53 69 52

http://www.cuzcoanimatronics.com

 

Rédaction Bénédicte Rollet, NOTA Bene pour les carnets économiques de Vichy Val d’Allier Développement.