Vous êtes ici

Planète Bleue

Les carnets économiques du territoire

Créée en 2008, l'entreprise est un exemple d'intégration territoriale réussie

La qualité Bio à la portée de tous

Michèle, Jean-François DI Lorenzo et leur fils Fabrice ne perdent pas leur temps. Ils ont implanté leur entreprise au Bioparc avec une seule idée en tête : « démocratiser les produits bio et lutter contre toute idée préconçue. » Avec Planète Bleue, le gel douche bio certifié Ecocert est tout simplement accessible à toutes les bourses (ou presque) et disponible en grande comme en moyenne surfaces.

Jeune entreprise installée au Bioparc depuis 2008, Planète Bleue est en effet spécialisée dans la fabrication, le développement et la formulation de produits cosmétiques bio, de détergents écologiques, de désinfectants et de fongicides. La marque s'impose de plus en plus comme fabricant de produits bio de qualité accessibles à tous. Bien sûr, tout est minutieusement étudié pour attirer le client et se distinguer des autres marques. Les parfums gourmands, exotiques, fruités ou floraux, les couleurs et les épices en tous genres composent ces produits qui ne peuvent laisser indifférents sur les étals des hypermarchés. D'autant que l'emballage et le design sont sans cesse renouvelés comme une invitation au voyage.

Et pourtant, il y a à peine quelques années, les responsables de cette société au succès de plus en plus flamboyant n'avaient jamais pensé adopter le bassin de Vichy comme terre d'accueil de leur projet.

Le Bioparc comme réponse au projet

Ils sont trois et ils viennent du Sud de la France. Aujourd'hui ils ne savent plus s'ils sont Auvergnats, Montpelliérains ou Niçois. Mais leur entreprise, elle, est plus que jamais Auvergnate : c'est une Hauterivoise née au Bioparc en 2008.

« Lorsque nous sommes partis de Nice pour suivre notre fils Fabrice à Montpellier, alors sportif de haut niveau, nous avions déjà une entreprise spécialisée depuis plusieurs années dans la fabrication de désinfectants et de détergents destinés à l'hôtellerie. C'est grâce à Internet que notre choix s'est porté sur le bassin de Vichy. Mais le seul Internet ne pouvait bien évidemment nous convaincre d'investir dans une région que nous ne connaissions pas du tout. Deux éléments nous ont donné toutes les raisons de commencer une belle aventure sur les terres de l'Allier : premièrement, la compétence et la technicité d'un formulateur qui cherchait des partenaires. Deuxièmement, la rencontre d'une véritable compétence économique en la personne de Bruno Pinard-Legry, directeur de l'agence de développement économique du bassin de Vichy. Ces deux rencontres ont été déterminantes dans notre décision en plus de la proposition des locaux du Bioparc qui nous a été faite dans les meilleurs délais. Mais l'envie d'investir sur ce territoire nous est venue rapidement aussi lorsque nous nous sommes vite aperçus que les acteurs économiques sont disponibles et dynamiques, que le contact et les démarches sont également faciles et rapides. Avec la même efficacité et grâce aux aides en tous genres, le projet a rapidement pris forme. Et contrairement à d'autres villes, nous avons vraiment gagné du temps. », confie Jean-François DI Lorenzo, président de Planète Bleue.

Le bassin de Vichy sait donc se vendre économiquement. Car en plus d'une bonne communication sur le Web pour intéresser les porteurs de projets, les acteurs du terrain sont, selon les propos du président de Planète Bleue, très réactifs et efficaces. En plus de l'accompagnement de la jeune entreprise et du Bioparc, un site thématique correspondant parfaitement à leur activité, les époux Di Lorenzo ont perçu une aide de 309.000 € du conseil régional d'Auvergne (Fonds régional d'ancrage des entreprises en Auvergne).

Et en deux ans d'activité, la société a fait du chemin. « Depuis le début de notre activité nous avons changé tous les codes du bio. Nous n'arrêtons pas d'innover, de recréer et de revisiter les produits bio en mettant l'accent sur la qualité et le prix. Notre démarche personnelle décalée est ce que l'on peut appeler la ˝cosmetic food˝. Nous avons même commencé à objectiver nos produits cette année en réalisant des tests cliniques en plus de la certification Ecocert. Mais nous faisons également de la sous-traitance pour des grandes marques pharmaceutiques. », explique Michèle Di Lorenzo. Et dans l'innovation justement et la créativité, les parents comptent sur Fabrice, le fils ingénieux. Il s'occupe notamment du renouvellement permanent du packaging et du design des produits, de la communication et du site Internet de la société. « Heureusement qu'il s'occupe de ce volet car nous ne saurions jamais nous débrouiller sans lui. », précisent les époux DI Lorenzo.

Planète Bleue : des chiffres en rapide ascension

Rien que l'évocation du nom de la société, par ailleurs reconnue jeune entreprise innovante, peut donner le tournis à certains professionnels de la cosmétique bio. La marque hauterivoise va de réussite en réussite, d'exploit en exploit.

Avec plus de 170 points de vente aujourd'hui (Sud, Centre, Bordeaux, Bretagne et Normandie), Planète Bleue compte conquérir le territoire national dans un futur très proche. « Planète Bleue est une jeune entreprise mais nous ne sommes pas de jeunes entrepreneurs, rappelle, souriant, Jean-François Di Lorenzo. Nous avons plus de 25 années d'expériences et nous savons mener un bon projet quand il en est un. Nous nous sommes donc entourés des meilleures compétences pour être convaincants, pertinents et efficaces. Nous travaillons tout de même avec 300 matières premières et le réseau ainsi que les contacts sont indispensables pour notre activité. Aujourd'hui, Planète Bleue se porte très bien et remplit parfaitement ses objectifs. Nous lui prévoyons aussi un avenir prospère. »

C'est même peu dire car les chiffres de l'entreprise sont spectaculaires pour une société qui n'a que deux ans. De la fabrication de 700 flacons/ heure, Planète Bleue est passé à 4000 flacons/ heure, avec un choix de parfums et de couleurs aussi large que ce que peut proposer le marché. Quant au chiffre d'affaires, il était de 900.000 € en 2009. Les époux Di Lorenzo visent les 2 M.€ pour l'année en cours et ils assurent que l'objectif sera atteint avec succès.

« Nous produisons chaque jour un peu plus, nous avons des demandes croissantes et des projets plein la tête. C'est pour cela que nous déménagerons du Bioparc à la fin de l'année pour avoir plus d'espace. D'ici à fin 2011, nous espérons réaliser un chiffre d'affaires de 4 M.€ et passer de 16 salariés à 40 », conclut, confiant, Jean-François Di Lorenzo.

100% naturels, certifiés Ecocert, conçus et fabriqués au Bioparc à base de matières premières végétales, les produits Planète Bleue sont un remède aux frustrations des consommateurs souvent hésitants devant les prix des produits bio. Les responsables de la jeune entreprise restent imprévisibles ; ils aiment se surprendre eux-mêmes pour surprendre le client et avant de générer du chiffre, le travail est pour eux un réel plaisir.

Respectueux de l'environnement et des attentes du client, les époux Di Lorenzo et leur fils ont réussi à faire du produit bio de qualité un produit convaincant, ordinaire et accessible. Là est sans doute leur courage et leur mérite. Pour ce qui est de leur éthique professionnelle, on leur doit tout simplement un coup de chapeau !

Le mot de Jean-françois et Michèle Di Lorenzo

« Le bassin de Vichy a été une véritable chance pour nous. Nous avons facilement gagné la confiance et l'écoute des acteurs économiques qui ont cru en nous et ils ont déployé tous leurs moyens pour nous faciliter notre implantation.

Parmi eux, l'agence de développement économique V.V.A.D. qui nous a accueillis, le Comité d'Expansion Economique qui a repris le bébé et tous les institutionnels territoriaux et régionaux. Nous avons découvert une synergie et une dynamique extraordinaires et nous n'avons jamais eu peur d'associer nos idées à celles des autres.

C'est pour l'ensemble de ces raisons que nous arrivons aussi à évoluer et à créer des richesses et de l'emploi.

Par ailleurs, nous privilégions le territoire et les producteurs locaux pour nos approvisionnements en matières premières chaque fois que cela nous est possible. Car non seulement nous restons fidèles à notre démarche bio en réduisant nos déplacements et les transports de produits pour préserver l'environnement, nous encourageons également les producteurs locaux tout en maîtrisant mieux les fournisseurs. Ainsi rendrons-nous aussi au territoire un peu de ce qu'il nous a donné. »


www.planetebleue-ecologie.com

Email: contact@planetebleue-ecologie.com

 

Actualisation 2014 : Planète Bleue a emménagé dans de nouveaux locaux à Vichy pour répondre à ses besoins de croissance

Accéder à la fiche de l'entreprise