Vous êtes ici

Un accompagnement réalisé à 100 % par des chefs d’entreprises, pour de nouveaux entrepreneurs

Les carnets économiques du territoire

Fort de son principe aussi simple qu’efficace : "pour créer des emplois, créons des employeurs", André Mulliez lance le Réseau Entreprendre dans le Nord en 1986. L’idée essaime progressivement partout en France et son association Réseau Entreprendre Auvergne est créée à Clermont-Ferrand en 2004. Fin 2012, le Réseau s’implante à Vichy.

réseau entreprendre auvergne

Les membres du Réseau Entreprendre Auvergne, avec au premier plan Gilles MICHAILLE, entouré d’Hélène GRIVEAUD et Marika QUESADA

Avancer « pas à pas et côte à côte pour faire émerger et réussir de nouveaux entrepreneurs », telle est la vocation affirmée des 47 associations Réseau Entreprendre présentes en France et également actives en Europe, au Maghreb et au Chili. 

Hélène Griveaud, directrice de l’association auvergnate depuis fin 2010, souligne la particularité de cette association « Ce n’est pas un réseau d’affaires comme les autres, dans lequel chacun viendrait par simple intérêt professionnel, mais bel et bien un réseau d’entraide que des chefs d’entreprises choisissent de rejoindre en tant que bénévoles d’une association reconnue d’utilité publique.

L’enthousiasme de ses membres, leur engagement humain, mais aussi financier (au regard du temps consacré, des déplacements effectués et de la cotisation annuelle acquittée) démontrent la solidarité et l’altruisme des chefs d’entreprise, membres de Réseau Entreprendre Auvergne ». 

Chaque année, ces chefs d’entreprises se font les accompagnateurs d’une nouvelle promotion de lauréats repreneurs ou créateurs. Assistée dans sa mission par Marika Quesada, Hélène Griveaud s’assure au préalable « que les candidats correspondent aux critères d’éligibilité qui sont les nôtres, à savoir qu’il s’agit bien de leur première expérience de chefs d’entreprise, qu’ils ont la majorité du capital et que le projet présente un fort potentiel de création d’emplois ».

Étape suivante : la rencontre individuelle avec cinq membres du réseau auxquels revient la charge de valider le projet. Arrive enfin sa présentation auprès du comité d’engagement composé d’une dizaine de chefs d’entreprise qui aboutit à sa sélection finale décidée à l’unanimité. Sur les 331 contacts pris en 2016 avec le Réseau Entreprendre Auvergne, 17 projets ont été retenus. « Référent dans l’accompagnement de créateurs ou repreneurs de PME, nous recherchons l’excellence. La rigueur de ce parcours d’intégration n’exclut en rien l’examen bienveillant de tous les projets. Même ceux qui ne restent pas auront bénéficié de recommandations favorisant sa professionnalisation, et qui sait, son développement ultérieur... »

« Hélène Griveaud lors de la Fête annuelle des Lauréats avec Philippe Bloch, parrain de la promotion 2016 (à G) et Roland Gibert, président de Réseau Entreprendre Auvergne. »

Des projets bien accompagnés

L’accompagnement peut alors commencer, qui va durer 2 ans minimum tandis qu’un prêt d’honneur (dont le montant varie de 15.000€ à 50.000€) est attribué sans intérêt ni garantie. Les lauréats intègrent leur Club, constitué de celles et ceux dont les projets ont été validés et avec lesquels, pendant deux ans, ils vont avancer dans leur réalisation. Cette promotion d’une dizaine de personnes se réunit une fois par mois à Clermont-Ferrand, en présence de l’un des chefs d’entreprises du réseau. En plus de ces échanges collectifs, chaque lauréat est suivi individuellement par un adhérent expérimenté.

Doublement accompagnés par leurs pairs et par des entrepreneurs ayant déjà fait leurs preuves sur le terrain, les lauréats progressent dans leur rôle de chefs d’entreprises. Leur évolution au sein du Réseau Entreprendre Auvergne est le plus souvent synonyme de réussite, avec 83 % de taux de pérennité de leurs entreprises à 5 ans (50 % des nouvelles entreprises restant encore en activité selon la moyenne nationale de l’Insee).

À titre d’exemple, Richard Silvestre (Cf. ACM à Creuzier-le-Neuf) qui figure parmi les lauréats  auvergnats 2014, vient d’obtenir le trophée « Coup de cœur » décerné par les DCF Vichy Val d’Allier le 13 juin dernier.

Des valeurs fondatrices et mobilisatrices

Intégrer le Réseau Entreprendre, c’est d’abord adhérer à ses trois valeurs essentielles :

L’important, c’est la personne, son engagement personnel, son potentiel et la qualité du projet porté et soutenu au travers d’une confiance mutuelle. 

Le principe, c’est la gratuité du soutien apporté par citoyenneté économique, sans prise de participation financière possible des adhérents.   

L’esprit, c’est la réciprocité, on ne donne pas, on échange les compétences et l’énergie, les personnes accompagnées devenant accompagnatrices à leur tour.

Actuel Vice-président de Réseau Entreprendre Auvergne, Gilles Michaille est également son Responsable sur l’Allier. « Ce sont des bénévoles du Réseau qui m’ont contacté avec une demi-douzaine de dirigeants locaux afin de lancer une implantation sur Vichy. Le noyau de départ a été formé fin 2012 et nous avons rallié à notre cause des homologues moulinois en 2014. Nous sommes à présent 20 membres actifs, parmi lesquels 4 lauréats. Ce qui fait la richesse du réseau, c’est sa diversité : à Vichy, nos adhérents viennent de secteurs d’activités variés et emploient de 5 à 200 personnes. »

Des activités différentes, des aspirations communes

D’emblée, Gilles Michaille s’est avéré « particulièrement intéressé par le caractère désintéressé de l’association ! » À la tête de la confiserie Moinet qui compte une quarantaine de salariés (répartis entre son site de production à Hauterive et ses boutiques), il se déclare également sensible « au partage d’expériences orienté d’abord vers les créateurs-repreneurs. Sans oublier l’ambiance conviviale qui règne entre nous. Véritable respiration dans nos emplois du temps souvent surchargés, notre rencontre mensuelle du 2ème jeudi nous décentre de nos préoccupations habituelles pour mieux faire valoir nos aspirations communes. »

Pour lui qui a notamment accompagné Nicolas Baudot (Cf. Kizou Aventures Vichy), « même si le projet n’a pas de lien direct avec son propre domaine d’activité, le plus important réside dans le regard posé et l’expérience transmiseNotre expertise de la gestion d’entreprise n’est pas seulement technique ; elle s’appuie sur des compétences humaines que nous voulons partager. »

Après avoir gagné la Haute-Loire (Brioude et le Puy-en-Velay), puis dans l’Allier (Vichy et Moulins) le Réseau Entreprendre Auvergne s’attache aujourd’hui à faire des émules dans le Cantal.

Depuis sa création, Réseau Entreprendre Auvergne a « fait émerger et réussir » plus de 150 lauréats, quelque 1.800 emplois ayant ainsi été créés ou sauvegardés. Ses 140 membres contribuent à dynamiser emploi après emploi l’économie de leurs territoires, conformément à la charte qui fédère les associations du Réseau.

http://www.reseau-entreprendre-auvergne.fr/

 

 

Textes Véronique Durupt- VD Redac, pour les carnets économiques de Vichy Communauté Développement.

Vous souhaitez recevoir la lettre d'information des carnets économiques ? Demandez à être inscrit sur notre liste de diffusion en écrivant à : servicecommunication@vichy-economie.com