Vous êtes ici

Avec le Réseau Galilé, un second souffle pour Peintamelec

Les carnets économiques du territoire

Depuis le 1er juin 2014, l’entreprise Peintamelec Construction, devenue Peinta, implantée dans la zone de Vichy-Rhue à Creuzier le Vieux a intégré le Réseau Galilé. Un rapprochement industriel… mais aussi la suite d’une histoire entamée il y a 45 ans pour les vichyssois sous la direction de Renaud Gaudillière en charge du redéploiement du site et d’Olivier Tremeau, directeur adjoint.

Il y a une raison profonde si le Réseau Galilé, au travers de sa filiale CLM Industrie, a voulu le rapprochement avec cette entreprise plutôt branchée haute technologie. « Nous sommes là pour créer une synergie, pour donner à l’entreprise toute la dimension de ses compétences » explique le président fondateur du Réseau Galilé, Eric Michoux. Le Réseau Galilé, dont le siège social est en Bourgogne, s’est forgé en quinze années d’existence une solide réputation dans le monde de l’entreprenariat autour de trois pôles :

l’énergie, les biens d’équipement industriel, la manutention. Soit une douzaine de sociétés réparties entre la Touraine, la Bourgogne, l’axe Rhône-Méditerranée et, désormais, l’Auvergne avec un pôle d’intégration électromécanique.

Présent sur toute la planète

L’histoire de Galilé, c’est celle d’un homme qui a débuté sa carrière derrière une machine-outil, muni d’un CAP de tourneur-fraiseur et qui, à force de volonté, a obtenu un diplôme d’ingénieur en aéronautique. En fondant le Réseau Galilé, Eric Michoux a d’abord institué un concept. On n’entre pas « patron » d’une entreprise du Réseau comme ça. Il faut faire ses preuves auparavant, sur la colonne de l’apprenti en tant que « padaouane »… le temps de s’initier aux arcanes du monde professionnel. Devenu « jedi », il aura à charge de former un élève qui prendra lui aussi son tour…. Quinze ans que ça dure. Et ça marche !

Le Réseau se construit pas à pas avec quelques belles réussites. C’est le cas, notamment, de Farman à Joué les Tours. L’entreprise, plus que centenaire, a construit la légende de l’aviation. De guerre d’abord en inventant les premiers appareils du conflit 14-18, puis de l’aviation de transport. Farman est à l’origine de la création d’Air France. Aujourd’hui, après les avions et les voitures de luxe, elle produit les robots en fonction sur les chaines de fabrication chez Renault et PSA. Au travers de ses filiales de la machine-outil (comme Escofier à Chalon-sur-Saône qui vient de fêter ses 90 années d’existence),  le Réseau Galilé est présent en Allemagne, en Russie, en Inde et commence à prendre pied en Chine, aux USA et en Amérique du Sud. En 2013, il a produit un chiffre d’affaires de quelque 50 millions d’euros et employait 400 salariés.

Une synergie gagnante

La reprise de Peinta a une explication très logique. Son savoir-faire est complémentaire de celui de CLM managée par  Renaud Gaudillière. L’entreprise (une quarantaine de salariés) est implantée aux portes de Dijon et compte parmi ses clients des noms prestigieux comme Areva, les laboratoires de recherche du CEA, EDF. CLM Industrie est un ensemblier industriel qui, à partir d’un cahier des charges conçoit des systèmes mécaniques « cousus main ». On donne dans la réalisation de niche… et c’est ce qui en fait tout l’attrait, la spécificité.

Mais comme il le rappelle, « il y a, aujourd’hui, pour toute entreprise qui veut s’implanter sur des marchés technologiques une nécessité de croissance. En s’adjoignant d’autres compétences, comme celles que possède Peinta à Creuzier ». Eric Michoux voit dans ce rapprochement « un lien stratégique et de métier, des synergies à renforcer. Nous avons là deux entreprises performantes dans le nucléaire civil et militaire qui ont des choses à s’apporter l’une à l’autre. Nous allons pouvoir, désormais, faire des offres plus larges à nos donneurs d’ordre en intégrant le savoir-faire électromécanique de Peinta à celui, mécanique, de CLM. »

Désormais, on va la jouer « offensif » ! Les vichyssois vont bénéficier des spécificités technologiques et industrielles de CLM Industrie sur les marchés de la Défense et du nucléaire et constituer le noyau dur du Pôle Energie du Réseau Galilé. Le client, c’est la priorité, lui donner satisfaction, un crédo. Et ça passe par tous les étages de l’entreprise, avec un service commercial agressif sur les prises de commandes et une production pointue appliquant le principe du « zéro défaut », elle devrait s’affirmer comme un élément incontournable du Réseau…très vite ! Parce que Galilé, avant d’être un réseau d’entreprises c’est avant tout un état d’esprit. « L’homme est au centre de tout, sans une main d’œuvre compétente et bien dans son travail, on ne peut rien faire » précise Renaud Gaudillière. Qui avoue aussi ne marcher qu’au feeling, « Peinta c’est une histoire de près d’un demi-siècle, vécue par des gens passionnés, sur un terroir passionnant et nous sommes là pour poursuivre l’histoire, lui donner un second souffle, une autre dimension. »

 

 

ZI Vichy-Rhue – 03300 CREUZIER LE VIEUX

04 70 98 15 58

peinta@peinta.com

http://www.peinta.com/