Vous êtes ici

Rue de la Paye

Les carnets économiques du territoire

Votre bulletin de paye en quelques clics de souris

On ne badine pas avec la paye ! Parmi les premiers spécialistes à avoir vécu la transition du bulletin de paye du franc à l'euro, on trouve Rue de la Paye. Et comme il est des modes en entreprise aussi, cette société a fait de l'externalisation de la fonction paye son activité depuis un peu plus de dix ans.

Rencontre avec Frédéric Malot, un Moulinois au service de toutes les payes.

Alors qu'elle proposait déjà une solution Internet fiable pour le traitement des salaires externalisé lorsque l'euro s'est mis à la place du franc, Rue de la Paye est en quelque sorte l'un des précurseurs en ce domaine. Mais si l'entreprise est restée exclusivement parisienne jusqu'en 2008, son fondateur a voulu renouer avec l'Allier et ses origines. Il a alors ouvert une agence à l'Atrium, puis déplacé le siège social de Paris à Vichy en décembre 2010.

Il y a 11 ans en effet, Rue de la Paye était l'un des premiers professionnels à mettre les experts-comptables et les entreprises à l'heure d'Internet. Oui, la société a habité le Web pour proposer une solution rapide et un gain de temps important quant au traitement de la paye : c'est le traitement des salaires externalisé.

Un site Internet adapté à chaque entreprise, à chaque particularité

Quand il était plus jeune, Frédéric Malot, ancien sportif de haut niveau, avait des rêves. Du canoë-kayak qu'il avait pratiqué plusieurs années, il voulait faire une vraie profession. Mais les rêves du rameur ont fini par tomber à l'eau, et le sportif se tourne alors vers des études de comptabilité. L'ancien pagayeur se met ensuite au service des payeurs dans son costume d'expert-comptable. Au service des TPE/PME notamment. « Avec mon expérience professionnelle, j'ai pu me rendre compte, moi-même ayant conduit de nombreuses missions d'audit, d'expertise comptable et de commissariat aux compte en France comme à l'international, que l'établissement des payes est un vrai casse-tête pour les entreprises. Il y a d'abord le temps passé sur une tâche qui est l'une des rares à ne rien rapporter à l'entreprise, à cela s'ajoutent toutes les difficultés techniques et les lois qui changent assez souvent. Et comme une erreur peut vite se produire, nous avons voulu, et c'est ce que nous faisons depuis le début, décharger complètement les experts-comptables et les entreprises de cette mission délicate. Voilà comment est née la société », explique Frédéric Malot, PDG et fondateur de Rue de la Paye.

La société a ciblé donc une fonction un peu ingrate et sans bénéfices pour les entreprises. Mais, en dix ans, elles sont 4500 entreprises à faire appel aux services de ces fabricants de la paye tout droit sortis du boom d'Internet. « Car le traitement et la gestion des payes est un travail qui induit des problématiques organisationnelles et financières pouvant handicaper le développement d'un cabinet d'expertise comptable, ajoute le chef d'entreprise. Cela le détourne de son cœur de métier en débilitant considérablement la dimension conseil auprès de ses clients, et c'est précisément en ce sens que Rue de la Paye se positionne comme un vrai partenaire de la profession comptable. »

Le site www.ruedelapaye.com , conçu pour gérer toutes les complexités de la paye française (métropole et Dom-Tom), apporte une réponse efficace et spécifique au cas de chaque entreprise. « Il ne faut pas oublier qu'avec le Brésil, la paye française est la plus compliquée à établir au monde ! », précise Frédéric Malot.

Un savoir-faire précis, des mises à jour en continu

Si l'entreprise a vite trouvé écho auprès des professionnels, grâce notamment à la prestation complète proposée et qui comprend le traitement de la paye et de l'ensemble des déclarations sociales afférentes, c'est parce qu'aucun détail n'est laissé au hasard. Rue de la Paye est pour ainsi dire un savant mélange des potentialités technologiques d'Internet et de la parfaite connaissance des mécanismes de la gestion de la paye. En veille permanente, l'équipe de 35 personnes travaille d'arrache-pied pour assurer une prestation complète du traitement des salaires externalisé.

Leur métier touche à plusieurs domaines que seuls des professionnels maîtrisent : textes de lois et cadre légal et conventionnel du traitement de la paye ; traitement de la paye de plusieurs secteurs d'activités avec, chacun, ses spécificités ; collaboration avec diverses entreprises à tailles variées et avec des particularités propres à chacune, etc. Le tout servi sur un plateau d'argent : un site Internet qui, au détour de quelques clics de souris, décharge complètement l'entreprise ou l'expert-comptable de la tâche fastidieuse qu'est l'établissement des payes. « Notre force, en plus de la maîtrise de la paye sous tous ses aspects, c'est le suivi du client par la même personne. L'expert-comptable ou l'entreprise a ainsi le même interlocuteur pour toutes les tâches qu'il nous confie », rappelle le responsable de Rue de la Paye.

Mais la société a aussi d'autres missions auprès de ses clients : aide à la migration des Systèmes (reprise des données de façon manuelle lorsqu'un bureau d'expertise comptable ou une entreprise migre d'un logiciel de paye vers un autre), audit social de paies, ingénierie, conseil, accompagnement et formation (Rue de la Paye étant un centre de formation agréé).

Vichy, l'appel du territoire

Même si l'entreprise de Frédéric Malot est désormais une grande rue au carrefour de toutes les payes, il n'a pas pu résister à l'appel du territoire en 2008. Le Moulinois, qui voit passer 400.000 payes par an par son site Internet a trouvé un vrai confort dans le bassin de Vichy. « Je suis très attaché à la région Auvergne et j'avais besoin d'y revenir. C'est différent de Paris, le confort est tout autre. J'ai surtout renoué avec mes origines et ma famille, l'Atrium est un emplacement géostratégique bénéfique pour l'entreprise », concède l'ancien sportif de haut niveau aux couleurs auvergnates. Mais il ne boude pas la capitale pour autant. D'ailleurs, il n'a que 4 ou 5 client dans la région.

« Avec le déplacement du siège social, Rue de la Paye commence à sérieusement se développer. Nous sommes désormais capables d'assister les entreprises sur le secteur des ressources humaines, d'organiser des processus de workflow (gestion informatique de plusieurs tâches dans la procédure d'entreprise), de les accompagner dans l'embauche, le licenciement, la gestion des visites médicales… »

Lorsque les salariés eux-mêmes ont jeté leur dévolu sur l'Atrium, le responsable n'a pas peiné à les y installer. En 2008, il a déplacé le back-office à Vichy en créant un établissement secondaire dans un premier temps. Puis, deux ans plus tard, l'équipe a développé un véritable plateau de paye avant de déplacer le siège social parisien à l'Atrium. « Nous avons eu des interlocuteurs efficaces et vraiment présents sur le terrain. La chambre de commerce et d'industrie, le comité d'expansion économique ainsi que Vichy Val d'Allier nous ont facilité notre implantation. Ils ont permis à l'équipe de Rue de la Paye de bénéficier du confort du bassin de Vichy et de développer son activité », conclut Frédéric Malot.

Depuis son arrivée à l'Atrium, l'entreprise a créé 10 emplois malgré la crise.


www.ruedelapaye.com