Bienvenue sur le site de l'Agence de développement économique de la Communauté d'Agglomération

Carnets économiques

18 avril 2019
dynabuy - vichy

Le Réseau DYNABUY s’implante sur le territoire de Vichy Communauté

Depuis janvier 2009, DYNABUY créé des solutions innovantes et performantes pour les entreprises, en cumulant les forces d’une centrale d’achat, d’un réseau d’affaires ainsi que d’avantages privés à offrir à......

Bénédicte Peyrol, Députée de l’Allier, marraine de CYCL’EAU Vichy 2019

Cycl’eau Vichy 2019, salon dédié aux rencontres et au développement d’affaires entre les acteurs de l’eau au cœur même des bassins hydrographiques, se tiendra les 5 et 6 juin au palais du lac de Bellerive sur Allier. Bénédicte Peyrol en sera la marraine.

“Parce qu’elle est menacée, la ressource en eau devient un bien toujours plus précieux. Les défis pour la préserver, à brève échéance, sont considérables et c’est pour cette raison qu’avoir une politique globale de la gestion de l’eau sur les territoires devient une nécessité. Que ce soit en matière d’approvisionnement, d’irrigation, de prévention des inondations, de lutte contre les pollutions, de préservation des zones humides mais aussi du maintien des activités économiques « aquatiques », la gestion de la ressource en eau demande une politique structurée et au fait des innovations technologiques développées par les entreprises pour une meilleure rationalisation.
Usagers, collectivités, acteurs économiques, acteurs de la recherche, les préoccupations sont multiples mais convergent toutes vers un seul et même objectif : gérer la ressource en eau à court, moyen et long terme pour sa préservation.

C’est parce que je m’attache à cette synergie entre acteurs publics et privés sur le territoire que j’ai accepté avec un véritable plaisir de marrainer le Salon CYCL’EAU pour sa deuxième édition.”

benedicte peyrol
Bénédicte Peyrol

cycleau-lesalon.org

Economie sportive : de beaux plateaux ce week-end

Plus de 3.000 sportifs de tous horizons ont été accueillis durant ce week-end sur l’agglomération de Vichy.

Rencontres nationales sportives malgaches
Après trois journées de compétition, les Rencontres nationales sportives 2019 de la communauté malgache se sont terminées ce lundi à Vichy. De la natation, du basket, du football, du tennis… Au total 32 équipes, 2.000 sportifs et plus de 7.000 Malgaches étaient présents dans les différents équipements sportifs de l’agglomération.
« Accueillir un tel événement sur cette période de démarrage de saison, c’est idéal. Si cela avait été en juillet/août, cela aurait plus compliqué. Là, ça permet de lancer la saison touristique que ce soit pour les hôtels ou les restaurants », explique Philippe Costelle, directeur des sports pour Vichy Communauté, qui a pris part à la gestion de l’événement. « Il y a un effet de masse. Nous sommes au même niveau que l’Ironman en termes de retombées économiques », énonce-t-il dans un article de lamontagne.fr.

Une cérémonie de clôture a été organisée, pour l’occasion, sur le parking du Palais du lac, non loin d’un centre omnisports qui a accueilli des dizaines d’épreuves sportives trois jours durant.

Vichy accueillait cette manifestation pour la septième fois (la dernière remontant à 2015).

www.rns-cen.com

Festifoot à Cusset

Dans le Top 5 des tournois européens les plus familiers, le Festifoot de Cusset a accueilli durant ce week-end pascal plus de 600 joueurs de moins de 15 et moins de 17 ans, sur les terrains du stade Jean-Moulin. 28 clubs étaient en lice pour 80 matchs. Toutes les délégations ont été logées sur Vichy et l’agglomération, représentant mille nuitées.

facebook.com/Cusset-Festifoot

festifoot cusset 2019

Vendat Cup

C’était la première édition du tournoi international U11/U13 organisée par le club de football de Vendat, qui a réuni 30 équipes pour 450 joueurs et joueuses sur les terrains municipaux. La Guadeloupe, la Mauritanie, l’Algérie, et les départements des Hauts de Seine, Yvelines, Val de Marne, Cher, Seine et Marne, Indre et Allier étaient représentés.

Plus de 250 enfants ont été hébergés, 2.000 repas servis durant ces trois jours, et 120 bénévoles pour l’organisation de cette Vendat Cup 2019.

facebook.com/vendatcup

vendat cup 2019

 

 

 

Les relais de croissance pour son business : ateliers en ligne

Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises avec ses partenaires de la Team France Export et Enterprise Europe Network vous invitent à un cycle de sessions en ligne “stratégies de croissance” proposant des scénarios inspirants pour les décideurs en recherche de leviers de croissance.

La question de choix de stratégie de croissance est décisive pour une entreprise en quête de réussite.

Afin de vous donner les clés et toutes les informations nécessaires pour réussir le développement de votre entreprise, Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises et ses partenaires de la Team France Export et Enterprise Europe Network vous proposent de participer à un cycle de sessions en ligne.

Le cycle se décline en trois types de sessions :

  • Sessions “projets » dédiées aux projets concrets autour desquels l’Agence fédère les entreprises régionales (réponses collectives aux appels d’offres, groupements à l’export…)
  • Sessions “marchés” permettant aux entreprises de découvrir les opportunités d’affaires présentées par l’Agence et ses partenaires dans le cadre de missions commerciales en France et à l’international
  • Sessions “tactiques” dédiées aux différentes techniques d’optimisation organisationnelle et commerciale pour générer du business

Les prochaines sessions à venir

29 Avril 2019 | 13h30 -15h : Session « projets » – Ville durable en Afrique
22 Mai 2019 | 14h30 -16h : Session « marchés » – Canada

Contact : MPOPKOWSKA@auvergnerhonealpes-entreprises.fr

Micro-entreprise : dans quels cas changer de régime ?

Le régime de la micro-entreprise permet de bénéficier de formalités de création allégées et d’un mode de calcul et de paiement simplifié de l’impôt sur le revenu et des cotisations sociales. En fonction du développement de votre entreprise, de vos attentes ou du niveau de vos charges, vous devriez peut-être modifier ce régime. Explications.

Votre chiffre d’affaires dépasse le seuil autorisé

Sont éligibles au régime de la micro-entreprise (anciennement «auto-entreprise»), les entreprises individuelles dont le chiffre d’affaires hors taxes n’excède pas un plafond qui dépend de son secteur d’activité :

  • 170 000 € maximum pour les entreprises dont l’activité principale est la vente de marchandises, d’objets, de fournitures de denrées à emporter ou à consommer sur place, ou la prestation d’hébergement (hôtels, chambres d’hôtes, gîtes ruraux, meublés de tourisme, etc.)
  • 70 000 € maximum pour les prestations de service relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et les professions libérales relevant des bénéfices non commerciaux (BNC)

Vous souhaitez avoir un associé

Vous pouvez souhaiter vous associer avec une ou plusieurs personnes pour permettre d’augmenter le capital de votre entreprise, mais aussi pour travailler en équipe avec des personnes ayant d’autres compétences que vous, d’autres contacts professionnels, et qui pourront vous aider dans vos décisions et vos choix.

Le régime de la micro-entreprise dépend du statut de l’entreprise individuelle, or ce statut ne permet pas d’avoir d’associé(s). Il vous faudra donc modifier le statut juridique de votre entreprise.

En fonction du statut choisi, différentes démarches doivent être effectuées.

Les charges de votre entreprise sont élevées

En tant que micro-entreprise, l’administration fiscale détermine votre bénéfice imposable en appliquant à votre chiffre d’affaires un abattement forfaitaire. Cet abattement forfaitaire varie selon votre activité :

  • 71 % pour les activités d’achat-revente, fourniture de logement, vente à consommer sur place
  • 50 % pour les prestations de service commerciales
  • 34 % pour les prestations de service non commerciales (type activités libérales)

Si la somme de vos charges (carburant, locaux, frais de publicité, assurances, documentation, frais de reproduction, dépenses courantes…) et de vos cotisations sociales représente une part dans votre chiffre d’affaires supérieure au pourcentage de l’abattement forfaitaire, il pourrait être préférable pour vous de choisir le régime réel pour les BIC ou le régime de la déclaration contrôlée pour les BNC.

Vous devrez alors contacter votre service des impôts des entreprises et l’informer sur papier libre de votre volonté de modifier votre régime fiscal.

Source : economie.gouv.fr

Le chalet Impérial, voué aux séminaires et locations de prestige

L’ex chalet Clermont-Tonnerre, rénové par Édouard Delgrange, chef d’entreprise, accueillera désormais des réunions commerciales, des séminaires et pourra être loué entièrement par des particuliers.

Inauguré vendredi dernier, après plus d’un an de travaux menés par des artisans locaux, Le Chalet Impérial accueille désormais les réunions commerciales du chef d’entreprise. Et sur son calendrier de réservations se dessinent des séminaires ou l’accueil de sportifs de haut niveau.

Le parti pris est d’ouvrir Le Chalet Impérial sur la rue. Dans un article de La Montagne, le propriétaire s’explique : « J’ai choisi de supprimer les haies, de créer une mise en scène avec un jardin à la française, car il ne s’agit pas de le cloisonner mais qu’il soit une vitrine. C’est un outil commercial ». Edouard Delgrange a créé une « ambiance hôtel particulier » dans les 600 m2 répartis sur quatre niveaux. « Le fil rouge de cette rénovation, c’était de créer une harmonie intérieure et extérieure en préservant tout ce qui était remarquable : planchers cirés, marbres, plafonds avec leurs moulures dorées. » La série de vitraux aux motifs floraux, de 1886, qui était remisée au dernier étage, est mise en valeur par un rétro éclairage dans l’escalier principal.

chalet-imperial-edouard-delgrange

Edouard Delgrange

Le chalet dispose au rez-de-chaussée de deux salles et d’un hall de réception ainsi que d’un salon donnant sur le jardin à la française. Onze chambres climatisées, réparties sur deux étages, affichent une décoration alliant modernité et confort. Au sous-sol, un spa, une salle de sport équipée d’éléments en bois, une salle de cinéma, un billard. Dans le jardin, une piscine chauffée pour nager à contre-courant. Quant au pavillon de style néo-gothique, ex-garçonnière, il devrait être restauré d’ici quelques mois.

À peine inauguré, Le Chalet Impérial accueillera du public dans le cadre de Vichy Fête Napoléon III, grâce à des visites guidées organisées samedi 27 et dimanche 28 avril. (Réservations à l’office de tourisme Tél 04.70.98.71.94.)

www.chalet-imperial.fr

Source et en savoir plus : lamontagne.fr/Fabienne Faurie; Photos Dominqiue Parat et Violaine Allirand

WILD CUSTOMS MET LES MONTRES HUBLOT À L’HEURE DU ROCK

Le temps d’une édition limitée Classic Fusion Wild Customs, Laurent Picciotto, créateur de Chronopassion, met les montres à l’heure du rock.

“C’est un amoureux des montres et fan de Rock n’ Roll. Laurent Picciotto, créateur de Chronopassion à Paris, collectionneur, passionné de haute horlogerie et de guitares électriques, est clairement une légende de l’univers horloger. Un amoureux également du son des guitares électriques Wild Customs – fabricant de guitares électriques aux frontières de l’artisanat d’art, du design industriel et de la joaillerie.” relaie le site lepoint.fr

Ensemble, ils créent la Classic Fusion Wild Customs. Une montre qui affiche au design distinctif mariant matériaux inédits, des mécanismes révolutionnaires. En juillet prochain, à Nashville, le luthier s’apprête à révéler Gyrock, un mécanisme innovant breveté qui permet de révolutionner l’utilisation des micros sur une guitare électrique. « Hublot & Wild Customs, deux aventures que j’ai rejointes dès leur genèse, qui partagent la même profondeur passionnelle et une audace rock’n’roll, explique Laurent Picciotto. Deux passions qui ont beaucoup de points en commun : un savoir-faire, une mécanique, des émotions, deux Maisons qui osent innover, encore et toujours. »

La Classic Fusion Wild Customs, en titane vieilli ou en bronze, est une montre visant à raconter l’histoire du rock’n’roll. Le corps de son boîtier 45 mm est taillé dans le bronze noirci ou le titane vieilli, dans l’esprit de la technique « relic » des luthiers.

Les Hublot Classic Fusion Wild Guitars sont disponibles en exclusivité dans la Boutique Hublot 271 Rue Saint- Honoré, 75001 Paris jusqu’à fin juillet, puis dans les autres boutiques partenaires à partir du mois d’août.

Source : lepoint.fr/ photo Stéphane de Bourgies

Ces scieurs qui font vivre l’industrie du bois

En Montagne Bourbonnaise, rencontre avec 2 scieurs.

« Je ne scie que des résineux achetés 50 km à la ronde, explique Patrice Basmaison qui est rentré dans le métier avec son père et son oncle. À l’époque, on sciait 800 m3 de bois en grume. Il y a dix ans, j’ai déménagé dans un bâtiment neuf à l’entrée de Lavoine pour me développer. Aujourd’hui, nous sommes trois salariés au sciage plus ma femme au secrétariat. Nous passons 5.000 m3 de grume. » indique Patrice Bamaison dans un article relayé par lamontagne.fr

La scierie de la Terre de l’Orme est un maillon de la chaîne du bois de la Montagne bourbonnaise. « Cela fait de l’activité pour le pays, explique Patrice Basmaison. Il y a les transporteurs, les bûcherons, les débardeurs… cela fait du monde dans les restaurants. Et il ne faut pas oublier toute la partie gestion des forêts. »

Le village de Lavoine abrite aussi la scierie de Michel Gérard qui a la particularité d’avoir une double activité : scieur et agriculteur. Installé dans le village de Pion, il transforme 1.000 m3 de grumes annuellement. « Lorsque je suis arrivé en 1986 pour reprendre la ferme de mes beaux-parents et remonter leur scierie, il avait huit scieurs à Lavoine, dont trois dans le village de Pion. Nous ne sommes plus que deux avec Patrice Bamaison », explique Michel Gérard qui élève 80 charolaises.

« J’ai baissé l’activité de la scierie. J’ai 54 ans et personne pour reprendre derrière moi, précise-t-il. Je travaille de façon traditionnelle pour des charpentiers, agriculteurs, particuliers avec du bois local. C’est au coup par coup, à la commande, bien souvent à partir d’un croquis du client. Mais je propose des carports en montage traditionnel prêt à poser. Ou du bois pour les ossatures de maison. »

Source et en savoir plus : lamontagne.fr/ Denis Lorut / photo Emeric Enaud

De petits pots bios pour bébés

Arnaud Fournier a créé une conserverie à Cusset. Pour sa première gamme de produits, il a choisi de concocter des petits pots pour bébé. En n’utilisant que des produits bio locaux pour les trois goûts proposés.

Il a lancé sa production au début du mois de mars dans l’ancienne cuisine centrale des écoles de Cusset, où il a créé une conserverie artisanale. Les premiers produits qui sortent de son étuve de stérilisation sont des petits pots bio pour bébé. Avec déjà trois goûts différents : poireaux porc, carottes bœuf et butternut poulet.

« Dans les magasins spécialisés en bio, je ne trouvais que des petits pots industriels », explique dans un article de lamontagne.fr ce papa d’une petite fille de 2 ans et demi. À 33 ans, cet ingénieur agronome en agriculture a décidé de se lancer dans la fabrication de petits pots artisanaux. Il a quitté son travail à la coopérative d’éleveur Sicaba pour se consacrer à ce projet.

Après deux ans de travail, Arnaud a lancé la gamme Podarno. Ses légumes, il les reçoit de producteurs bio de l’Allier, notamment de la Montagne bourbonnaise. Sa viande bio, il la prend chez Sicaba et Allier volailles. Chaque pot contient 180 g de légumes et 20 g de viande, et rien de plus.

Source et en savoir plus : lamontagne.fr/ Denis Lorut / photo Stéphanie Ferrer

 

Banque Populaire et la fédération nationale des Socama signent avec le FEI un nouvel accord en faveur des TPE

Cet accord de contre-garantie de prêts bénéficiera à plus de 65 000 TPE. Grâce aux différents accords signés avec le FEI (Fonds européen d’investissement) depuis 2003, les Banques Populaires ont pu développer avec les Socama, trois offres de financement : le prêt Express Socama européen sans caution personnelle, le prêt Socama Création et le prêt Socama Transmission-reprise.

  • le prêt Express Socama Européen sans caution personnelle : ce prêt pouvant aller jusqu’à 50 000 euros est destiné au financement des investissements courants et de développement. Aucune caution personnelle n’est demandée. Il comprend également un volet dédié à la transformation numérique et permet ainsi à des professionnels de financer jusqu’à 30 000 euros des dépenses matérielles ou immatérielles liées à la transition digitale de leur entreprise, telles que des prestations de conseils, le développement de l’activité sur Internet ou encore des équipements pour la digitalisation du point de vente.
  • le prêt Socama Création : ce prêt s’adresse à toutes les entreprises de moins de deux ans d’ancienneté. D’une durée de 18 à 60 mois et d’un montant pouvant aller jusqu’à 30 000 euros, il permet de financer toutes les dépenses liées à la création d’entreprise, hors reprise d’entreprise : investissements matériels et immatériels, besoins en fond de roulement. Ce prêt permet de limiter l’engagement du chef d’entreprise, en effet, la caution personnelle du dirigeant étant limitée à 50 % du montant du prêt.
  • le prêt Socama Transmission-reprise : ce prêt pouvant aller jusqu’à 150 000 euros est destiné au financement de la reprise d’entreprise. Les cautions personnelles sont limitées à 25 % du montant initial du prêt.

Voir le communiqué de presse

Challenge Mobilité Auvergne-Rhône-Alpes

Le 6 juin prochain, dans toute la région, le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes organise comme chaque année depuis 2011, un challenge auquel votre entreprise/organisation est invitée à participer : le Challenge Mobilité Auvergne-Rhône-Alpes.

En 2019, le Challenge met en avant le lien “santé-mobilité”. Il s’adresse à toutes les structures privées et publiques d’Auvergne-Rhône-Alpes.
Il consiste à mobiliser vos collaborateurs pour relever collectivement le défi, au nom de votre entreprise, en les invitant à venir travailler autrement que seuls dans leur voiture le 6 juin. Vous les invitez à utiliser des solutions de mobilité plus durables pour leur trajet domicile-travail : covoiturage, transports en commun, vélo, marche à pied … télétravail.

Des lots sont à gagner et des cérémonies mettront en avant les structures qui auront le mieux mobilisé leurs troupes.

Une réunion d’information et d’échanges sur l’opération a lieu le 25 avril à la DDT de l’Allier (Yzeure);

Contact : Marie-Hélène MOINET : 04 73 98 13 71 / pfdd@vetagro-sup.fr

+ d’information et inscription au challenge : https://challengemobilite.auvergnerhonealpes.fr

Souscrivez à notre newsletter

Inscrivez vous pour recevoir les dernières nouvelles économiques
du bassin de Vichy

Menu

Newsletter

Newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales.